jeudi 28 octobre 2010

Gourmandises: recette des feuillantines de Karen

Pour faire de jolies petites choses ressemblant à ça:

ce n'est pas très compliqué. Il faut:
  • du chocolat noir (pâtissier)
  • de la pralinoise (même rayon que le précédent)
  • des crêpes dentelle, du riz soufflé, des amandes concassées, tout ce que vos papilles ou votre imagination vous suggèrera
  • de jolis petits moules en silicone pour faire des jolies formes faciles à démouler
  • votre meilleur pifomètre

Faire fondre chocolat et pralinoise ensemble (Karen fait moitié-moitié, je fais plutôt 2/3 chocolat, 1/3 pralinoise car j'aime bien chocolaté). Ajouter les crêpes dentelles émiéttées, riz soufflé ou autre. Mettre le mélange dans les moules. Mettre le tout au frigo pendant au moins 1h, démouler, déguster.
Personnellement, je les conserve au frigo car ça ramollit assez facilement. Il est possible de passer ces petites gourmandises dans du sucre glace ou du chocolat en poudre pour faire comme les truffes.

Petite parenthèse pour faire du riz soufflé maison: mettre 2 min dans une poêle chaude à feu assez vif du riz rond à risotto, remuer 2-3 fois et c'est prêt! Et bon! (merci Edith pour le lien!)

Bon appétit! Et une petite pensée pour Karen sans laquelle nos papilles auraient manqué ça!

mercredi 27 octobre 2010

Libertés narratives

Il y a longtemps que je n'avais parlé lecture! Je lis actuellement la série Les ateliers de Dame Alix, de Jocelyne Godard. Il y a 6 tomes, je suis dans le 2e.
Ma foi, j'accroche bien, c'est agréable à lire. C'est l'histoire d'une jeune fille, qui va devenir lissière, proche de Louise d'Angoulême, mère du futur François Ier. L'histoire se passe en Val de Loire et commence aux alentours de 1500. Très jeune, Alix rencontre Jacquou, apprenti lissier, et sait déjà que c'est l'homme de sa vie! Ils sont séparés, plusieurs fois. Elle va tout faire pour le retrouver, se battre pour l'épouser, apprendre à travailler sur une haute lisse et fonder son atelier avec lui, après nombre de pérégrinations. Un joli roman historique, mêlant Histoire, Art, artisanat d'art et fort caractère de l'héroïne.





Seulement - car il y a un mais -, il y a 2-3 petites choses que je trouve dommage...
Si l'on se renseigne un peu, on trouve quelques petits anachronismes. Par exemple, le comte d'Angoulême qui meurt quelques années plus tard que dans la réalité. A la limite, ça, passe encore. Il devient un personnage de roman et aucune date précise n'est mentionnée. Donc pourquoi pas.
Par contre, Mme Godard devrait revoir un peu sa géographie des fleuves et rivières. Notre héroïne et sa troupe passent à Angers, sur les bords de la Loire! Certes, la Loire ne passe pas bien loin d'Angers mais, ni en 1500, ni aujourd'hui, Angers ne se trouve sur les bords de la Loire! C'est la Maine qui passe à Angers. Celle-ci rejoint la Loire quelques kilomètres plus loin, du côté de Bouchemaine et de la Pointe de Bouchemaine (d'ailleurs coins fort agréables pour se balader et pourvus de bons restaurants. On peut aussi pique-niquer au bord de l'eau: n'est-ce pas, Angie et Delphinou?)
Quelques années plus tard, Alix rejoint Louise d'Angoulême et sa famille, qui se rendent à Chinon à la demande du roi, à Poitiers, au confluent de la Vienne et de la Loire!!! Et nos personnages se baladent sur les bords de la Loire... La Loire à Poitiers???? Mais on nous avait caché ça!!! Et la Vienne aussi!!! Le Clain, oui, passe à Poitiers. L'Auxance aussi. Mais la Vienne, c'est un peu plus à l'est, et la Loire, un peu plus au nord. Et le confluent de la Loire et de la Vienne, c'est à Chinon.
Plus tard, notre héroïne regarde la Vienne par une fenêtre du château de Chinon, la Vienne qui est un beau fleuve, dit la narratrice par la bouche de Louise d'Angoulême... Pareil, on m'avait caché ça! Soit elle veut parler du fleuve Loire, soit de la rivière Vienne. Ce qui caractérise les fleuves, c'est qu'ils se jettent dans la mer. Or la Vienne ne se jette pas dans la mer, mais rejoint la Loire...

A part ces quelques considérations géographiques (mais peut-être est-ce mon côté poitevin et ex-étudiante angevine qui ressort), qui peuvent être considérées comme secondaires, ces livres sont très agréables à lire, je les recommande!

mardi 26 octobre 2010

Séance photo pour un gilet de princesse

Les petits gilets sans manche de Madalen commençant à être un peu court, je lui en ai fait un (premier d'une série, probablement). Gilet de berger des IPE, en 2 ans, en coton et douillette bien chaude. On s'est amusées à une petite séance photo, les 2 dernières étant d'Analie...





mercredi 20 octobre 2010

Histoires de robes de chambre

Récemment, nous avons resorti une robe de chambre, offerte par des amis écossais, qu'Analie n'a jamais voulu mettre. Madalen daigne la garder. La robe de chambre est ravie!




Du coup, Analie en veut une aussi! Mamie Martine lui en avait acheté une il y a un moment: coup de chance, elle lui va, alors que c'est du 18 mois! Seules les manches sont un peu courtes (j'hésite: soit ce sont des manches longues un peu courtes, soit ce sont des manches 3/4 un peu longues...), mais elle est contente.
Maintenant, elle veut qu'on lui achète une robe de chambre kitty (évidemment!). Elle nous a expliqué que mamie Martine n'a pas trouvé et qu'elle a dit non, alors que "maman a dit oui! Siiiiiiii". Bien sûr, ma fille, si tu le dis! Bon, ok, on ira où il y en a, à l'endroit même où elle n'avait jamais voulu que mamie Martine lui en achète une... Evidemment...

Future matheuse?

Il n'est jamais trop jeune pour commencer le sudoku. Analie s'y met. Enfin, elle emprunte livre et crayon à maman ou mamie... Explique-t-elle à sa soeur? Madalen veut-elle l'aider? Je ne suis pas sûre qu'elles soient sur la même longueur d'ondes... En tout cas, elles peuvent être bien studieuses!



Le grand truc d'Analie étant en ce moment de râler quand elle n'est pas d'accord, je présume qu'elle disait quelque chose du genre "rhannnnnnnn"...

lundi 18 octobre 2010

Petite Rose toute rose

Une nouvelle petite tunique Rose toute rose pour miss casse-cou la cachotière (on a découvert un peu par hasard au cours de la semaine passée qu'en fait, elle a déjà sorti 3 prémolaires!). J'ai rajouté dans le bas une bande assortie à l'encolure et, ma foi, je la trouve parfaite comme ça et elle me plaît bien!
Tissu rose fuschia MT, boutons MT, tissu à coeurs-fleurs roses offert par ma copinaute Poupou et ses violettes.


dimanche 17 octobre 2010

Grande têtée 2010

Evènement phare de la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel, dimanche 17 octobre 2010 a lieu la Grande Têtée.
L'an dernier, bloquée à la maison en raison d'une côte cassée au cours d'un accident de voiture, j'avais relayé l'événement ici même, en mettant des photos de têtée. Cette année, il n'y a même rien qui se fait sur Poitiers dans ce cadre-là. Du coup, cette année encore, la Grande Têtée, c'est à la maison, et sur ce blog.
Sauf que depuis l'an dernier, Madalen a grandi et bouge donc davantage au cours des têtées, qui tournent un peu à l'acrobatie!



Et encore, sur cette dernière photo, elle n'avait pas les fesses plus haut que la tête!

vendredi 15 octobre 2010

Première Melchior

Il n'y a pas très longtemps, j'ai investi dans 3 nouveaux patrons Citronille, dont Melchior. Pour me faire la main, j'ai commencé par faire une Melchior à Analie, en 4 ans. C'est un peu grand, mais bon, c'est du Citronille, quoi! Et la parementure dos est trop courte: j'ai dû la rallonger de quelques centimètres pour correspondre à la tunique.
Modèle simple pour un tissu un peu chargé, de chez emerald city fabric, sur lequel j'avais complètement craqué il y a quelques mois. Bouton MT. Je ne suis pas totalement satisfaite de la fente, mais pour une première, je suis plutôt contente. Etiquette au nom d'Analie pour l'école, bien sûr.


mercredi 13 octobre 2010

Comment débuter sa généalogie ???

Il faut savoir que les registres, sont établis par paroisse (avant la Révolution de 1789) ou par commune (après la Révolution de 1789). Il est donc impossible d’y mener une recherche à partir d’un nom de famille seul (Hé oui pas simple la vie du génélogiste amateur)

Tout d'abord, il faut débuter du livret de famille de ses parents ou de ses grand-parents pour connaître au moins les dates et lieux de naissance, mariage ou décès. Une fois ces informations connues, il faudra vous rendre dans les services d'archives départementaux correspondants.

Mais avant de venir travailler aux Archives départementales, il est donc préférable de connaître la commune de naissance, de mariage ou de décès de la personne recherchée, il y a plus de 75 ans :

si vous connaissez la date exacte de cette naissance, de ce mariage ou de ce décès, vous pouvez repérer directement le registre d’état civil correspondant ; mais si vous ignorez la date exacte, il faut au préalable consulter les tables décennales (la table décennale est une table alphabétique qui récapitule l'ensemble des naissances, des mariages et des décès sur une commune donnée, par tranches de 10 ans). Une fois la date exacte repérée, on peut se reporter au registre d’état civil correspondant.

Pour les actes de moins de 75 ans : il faut aller en mairie.


L’acte transcrit au registre d’état civil vous fournira des informations supplémentaires permettant une recherche similaire pour la génération précédente. Peu à peu, il est alors possible de remonter le temps jusqu’à la création de l’état civil en 1792.

Le début de la recherche est la plus simple.............le plus difficile reste à venir.

Avant 1792, il faut utiliser les registres paroissiaux : le principe général de la recherche ne change pas, même si les types d’actes transcrits ne sont pas exactement de même nature (On parle pour cette période d'Ancien régime : non plus de naissance mais de baptème, le mariage reste mariage et enfin sépulture au lieu de décès.

Si mes propos vous font peur, il y a plus simple. Connectez-vous à un site de généalogie en ligne notamment le portail http://www.france-genealogie.org/ qui renvoie à de nombreux sites d’institutions et d’associations.

Je vous souhaite bonne recherche.

lundi 11 octobre 2010

Quelques sourires d'Analie

Ma grande puce, heureuse de vivre, heureuse d'aller à l'école, et ses jolis sourires!



Suzanne à offrir

Maintenant qu'elle est offerte, je peux vous la montrer! Suzanne en velours rouge MT en 4 ans, pour Isys, grande soeur depuis juin et qui aura 4 ans le mois prochain. J'espère qu'elle lui va! En tout cas, son papa a trouvé que c'était une robe de princesse!!!



Notre petite cousine Lana, blondinette qui aura 4 ans en décembre et est aussi devenue grande soeur cet été, en a eu une marron customisé avec un joli tissu jaune aux inspirations orientales. Malheureusement, je n'ai pas pensé à la photographier avant de l'envoyer... Mais il paraît qu'elle la portait pour sa rentrée scolaire!

Tunique froncée portée

Ma petite miss porte régulièrement la petite tunique froncée violette que je lui ai faite. Et elle la porte tellement bien!

mercredi 6 octobre 2010

Merci Monsieur Parmentier!

S'il n'avait pas existé, je ne sais pas ce que mangeraient les filles le soir en ce moment (voire le midi aussi)! En effet, c'est frites maison à tous les repas... A l'occasion patates sautées en rondelles.
Certes, j'aimerais bien qu'elles mangent un peu plus varié, je continue à proposer sa purée à Madalen mais quand j'arrive à lui faire manger une cuillérée, c'est la fête! Heureusement qu'elle la mange sans trop de souci chez tata nounou! Je ne vais pas me battre pour plomber l'ambiance des repas, ma priorité étant qu'elles mangent...
Et puis au moins, on sait d'où viennent les patates: du jardin à papou, qui sont les plus naturelles possible.

Sacrées miss!